Angleterre,France, Londres-Lille, du4 au 8 février 350 km


Angleterre

Greenwich, latitude 0 °, KM 14 000

Pour voir toutes les photos cliquez ici





Chronique : "« Tu savais toi qu’ils étaient aussi sympas les anglais ? » "

C’est le cœur gros et le dos couvert de coup de soleil que nous montons dans l’avion à Bangalore le 4 février, nous ne réalisons pas tout à fait que nous quittons l’Asie après 8 mois d’aventure. Dans l’aéroport de Londres, nous croisons les dernières femmes en saari, et puis… à nous les petites anglaises !

A Londres nous sommes hébergés chez un ami d’ami. En bon touriste, nous engageons une rapide tournée des grands monuments de la ville, Big Ben, Buckingam Palace, ou la tour de Londres etc... Au Tate museum, le célèbre musée d’art moderne de Londres, nous déambulons de salle en salle avec un audio à écran tactile hyper moderne. Gratuité et modernité, et si c’étaient les deux nouvelles astuces des musées pour intéresser les jeunes à l’art ?

Nous reprenons nos vélos après cette pause londonienne, direction Douvres, en passant par la côte sud. Pas facile de trouver son chemin à la sortie de la capitale, d’autant que nous voulons éviter les grands axes. Nous avons pris en photo une carte routière dans un magasin, pas question de débourser 5 livres pour une carte et deux jours de vélo, et nous comptons sur la surprenante gentillesse des anglais pour nous repérer.


Greenwich, latitude 0, km 14 000

Laura a eu pitié de nous... nuit au chaud ce soir !

En Inde, nous avions l’habitude des grands attroupements autour des vélos. Ici aussi nous ne passons pas inaperçus, et souvent quand nous marquons un arrêt anglais vient vers nous. « Alors vous partez en voyage ? Nan, on rentre d’Inde ! Ouah moi aussi je rêve de faire ça ». La discussion s’engage, et nous perdons encore une heure.

A la sortie de Londres, nous nous perdons, tournons en rond… jusqu’à atterrir dans un pub. Nous sommes l’animation de la soirée dans ce bar chaleureux ou la bière et les fishs and chips défilent. Laura, une jeune coiffeuse a trop pitié de nous voir dormir dehors ce soir, elle nous invite chez elle pour la nuit, pattes, lessive et douche chaude, elle a tout de suite compris de quoi nous avions besoin. Nous repartons direction la Manche et dormons sous tente à quelques km de Douvres.

Le froid s’accentue, neige Fondue, grêle, nous arrivons enfin dans le Ferry. A Calais, le froid anesthésie toute l’émotion des retrouvailles avec le sol français. « Marre de se les peler sur la selle », on prend le train décident Thomas et Loïc qui ne veulent pas être en retard pour la raclette qui les attend chez Yann, un copain de Loïc à Lille. Tanguy finit seul cette étape de 152 km les joues rougies par le froid et la journée s’achève autour d’une bonne bière et de la charcuterie. Bienvenue chez les gaulois.

Pour voir toutes les photos cliquez ici



posté par Tanguy, Loïc, Thomas le 09/02/2010

[Commentaires (2)] [Ajouter un commentaire]

Commentaires


Caro, le 10/02/2010 à 11:01
C'est beau la neige!!! Hein les mecs??? ça doit faire bisard sur les coups de soleil!! à bientôt!!!

BB, le 09/02/2010 à 12:41
sacré frangin !!!

1

> A LIRE AUSSI


www.dynamosolidaire.fr | Accueil | Projet | Partenaires | Soutien | Nous suivre | Blog | Contacts | © Copyright DynamoS'olidaire 2008